bandeau imageDRDJSCS Normandie

DRDJSCS Normandie

Newsletter
Retour à la page d'accueil
>SPORT >Sport de haut-niveau >Solidarité olympique : de beaux lauriers poussent au CRJS de Petit-Couronne

Solidarité olympique : de beaux lauriers poussent au CRJS de Petit-Couronne

Article Sport de haut-niveau 4/07/2016

La Solidarité Olympique organise l’assistance aux Comités Nationaux Olympiques (CNO) qui en ont le plus grand besoin. Le programme de bourses olympiques offre aux CNO un soutien financier et technique pour un nombre limité d’athlètes d’élite qui s’entraîne et tente de se qualifier pour les Jeux Olympiques. En France, un seul centre permet l’accueil de ces athlètes : le CRJS Antenne de Petit-Couronne.

La Solidarité Olympique a pour but d’organiser l’assistance aux Comités Nationaux Olympiques (CNO), notamment à ceux qui en ont le plus grand besoin. Cette aide prend la forme de programmes élaborés en commun par le Comité International Olympique (CIO) et les CNO, avec l’assistance technique des Fédérations Internationales (FI) si nécessaire.

Le programme de bourses olympiques offre aux CNO la possibilité d’obtenir un soutien financier et technique pour un nombre limité d’athlètes d’élite qui s’entraînent et tentent de se qualifier pour les Jeux Olympiques de 2016 à Rio, avec une attention particulière portée aux athlètes et CNO dont les moyens financiers sont limités. Ce programme visant à promouvoir l’universalité aux Jeux Olympiques, les candidats de CNO qui ont traditionnellement envoyé de petites délégations aux Jeux Olympiques sont prioritaires. Les athlètes doivent également faire preuve d’un niveau technique suffisant et d’une éthique irréprochable.

Grâce à sa bourse, l’athlète peut :
- accéder à des installations d’entraînement appropriées
- bénéficier d’un encadrement sportif adéquat, d’un suivi médical et scientifique ainsi que d’une assurance accident et maladie
- régler ses frais d’hébergement ou de pension
- ou encore couvrir ses frais de déplacement pour participer aux épreuves de qualification olympique.

La décision de la Solidarité Olympique sur le lieu d’entraînement des athlètes et la possibilité de les envoyer dans un centre d’entraînement de haut niveau à l’étranger est motivée par les besoins de l’athlète et les exigences de son sport.

En France, un seul centre permet l’accueil de ces athlètes, c’est le CRJS Antenne de Petit-Couronne. Une convention tri-partite a été signée entre la DRDJSCS, le CRJS et le CNOSF afin d’organiser au mieux la venue, la régularisation administrative et l’entraînement des athlètes.

Retrouvez le reportage de RFI sur l’accueil des athlètes au sein du CRJS de Petit-Couronne dans le cadre de la préparation des Jeux olympiques :
http://www.rfi.fr/emission/20160701-bresil-jeux-olympiques-boursiers-solidarite-sportifs-prometteurs-centres-accueil