Retour à la page d'accueil
>EMPLOI ET FORMATION >L’Emploi >Le dispositif Sésame Métiers du sport et de l’animation - Plan de relance #1jeune1solution

Le dispositif Sésame Métiers du sport et de l’animation - Plan de relance #1jeune1solution

Article EMPLOI ET FORMATION 5/10/2020

Le dispositif SESAME (Sésame vers l’Emploi pour le Sport et l’Animation dans les Métiers de l’Encadrement) permet d’accompagner les jeunes les plus défavorisés vers une qualification en vue d’un emploi dans les métiers du sport ou de l’animation.

Deux webinaires à venir pour informer les structures et les jeunes sur le dispositif Sésame !

Le dispositif Sésame, C’EST QUOI ?
Les ministères chargés des sports et de la jeunesse ont initié et intégré le dispositif SESAME au plan « Citoyens du Sport », en 2015, dans le cadre du comité interministériel à l’égalité et à la citoyenneté (CIEC). Il a été reconduit dans le cadre des mesures héritages des Jeux Olympiques de Paris 2024.

Le dispositif SESAME (Sésame vers l’Emploi pour le Sport et l’Animation dans les Métiers de l’Encadrement) permet d’accompagner des jeunes de 16 à 25 ans, rencontrant des difficultés d’insertion sociale et/ou professionnelle et résidant très prioritairement au sein d’un quartier politique de la ville ou zone de revitalisation rurale, de décrocher un métier dans le champ du sport ou de l’animation.
Afin de renforcer le soutien à l’insertion professionnelle des jeunes, 3 000 places supplémentaires seront financées d’ici 2022 au plan national, permettant de doubler le nombre de bénéficiaires en trois ans. Ces emplois concernent le champ sportif et celui de la jeunesse.

L’intérêt pour les jeunes
SESAME permet d’offrir à chacun de ces jeunes un parcours individualisé : information, positionnement, pré-qualification, formation, suivi par un référent.
Ces crédits permettent de financer un parcours personnalisé pour chaque jeune lui permettant d’acquérir une qualification professionnelle dans les métiers du sport et de l’animation.
Cette aide individualisée peut prendre différentes formes : prise en charge d’une partie des frais de formation et /ou des frais annexes, d’une aide à l’équipement informatique.
75% des bénéficiaires ont moins de 22 ans et depuis sa création, 8000 jeunes ont bénéficié d’un accompagnement et d’insertion dans les métiers du sport. Le taux de réussite au diplôme préparé est de 70%.

L’avantage pour les associations employeurs
La DRDJSCS Normandie en partenariat avec la Dirrecte de Normandie proposent le Parcours Emploi Compétences SESAME spécifique au secteur du Sport, de l’Animation et des Activités Equestres.
Pour ce contrat, l’employeur bénéficie d’une aide financière majorée à 60 % du Smic Brut (plafonné à 20 heures par semaine) et d’une aide spécifique de 2000 €, si le salarié s’engage dans une formation professionnelle aux métiers du Sport et de l’Animation (via un contrat de 28 heures / semaine minimum), type CPJEPS, BPJEPS ou DEJEPS.

En quelques mots l’aide SESAME en Normandie peut prendre la forme :
- Des aides individuelles : aide aux frais de formation, aux frais annexes et aide à l’équipement informatique.
- Des actions collectives : PEC SESAME et appel à projet 2021.

Le dispositif SESAME est au service du Plan #1jeune1solution.

Sésame en Normandie :

Sésame en Normandie
(PDF – 365.8 ko)

Le dispositif Sésame et la fiche d’intention :

Le dispositif Sésame
(Word – 92.3 ko)
Fiche d’intention
(Word – 88.3 ko)

Le parcours emploi compétences Sésame en Normandie :

Le parcours emploi compétences Sésame en Normandie
(PDF – 929.5 ko)
Fiche de renseignements
(Word – 321.2 ko)

Dispositif SESAME : la preuve par l’exemple auprès de 16 jeunes normands

Du 5 au 12 décembre 2016, 16 jeunes normands originaires de l’Orne ont participé à un stage BAFA à Saint-Fraimbault au gîte de Bellevue grâce au dispositif SESAME. Trois formateurs ont encadré ces jeunes déscolarisés issus de différentes missions locales au cours de leur première semaine de formation BAFA en vue de devenir les animateurs de demain.

Ce stage de formation s’adressait à 16 jeunes de 17 à 20 ans déscolarisés, soit en situation d’emploi précaire ou en recherche d’emploi, issus de différentes missions locales de l’Orne. Tous ces jeunes ont bénéficié d’un financement total de leur formation par l’Etat (dispositif SESAME). Ce stage avait pour vocation de préparer ces futurs animateurs. Leurs fonctions les amèneront à participer au sein d’une équipe à la mise en oeuvre d’un projet pédagogique en cohérence avec le projet éducatif dans le respect du cadre réglementaire des accueils collectifs de mineurs, encadrer et animer la vie quotidienne et/ou accompagner les mineurs dans la réalisation de leurs projets.

Mot libre des jeunes à l’issue du stage :
• Semaine magnifique, super bien éclaté. Je remercie de tout cœur les formateurs. Je me suis découverte. Je suis triste de partir. Tout le monde va me manquer. Je ne vous oublierais jamais.
• Semaine qui m’a donné confiance en moi.je remercie tout le monde pour cette semaine remplie de joie et de bonne humeur.
• Je ressors grand et fort de cette formation car j’ai appris à me connaitre. Cette semaine était fantastique.
• Merci pour tout, pour l’écoute, d’avoir su me remonter le moral, de la joie vous avez apportée.
• Je remercie tout le monde car c’est grâce aux formateurs et aux stagiaires que je n’oublierais jamais cette semaine. Il avait raison, il y a l’avant et l’après BAFA.
• Merci pour cette semaine magnifique
• Un grand merci pour tout ce que vous m’avez apporté, pour m’avoir suivi, encouragé, ça m’a donné confiance en moi. Vous êtes des personnes en or. Merci pour tout.
• Expérience magnifique que je n’oublierais jamais. Cette semaine m’a fait grandir et m’a rendu plus forte. Vivement le mois de mai.
• J’ai appris beaucoup sur moi, des facettes de ma personnalité que je ne connaissais pas et pour cela je vous serais toujours reconnaissant.
• Je fais cette lettre en larmes. Là actuellement, je me suis caché car je n’ai jamais pleuré devant quelqu’un. Collègues, frères, amis, formateurs je vous aime.
• J’ai passé une semaine de rêve. Si je pouvais vous faire ressentir tout ce que je ressens, malheureusement c’est impossible à expliquer. Il n’y a pas de mots assez fort pour ça.
• Une aventure humaine vraiment géniale. C’est avec le cœur lourd que je rentre à la maison car je quitte des personnes formidables.
• Merci pour tout. Je n’ai pas assez de place pour vous remercier tous les trois. Un programme exceptionnel.
• Même s’il est répétitif, vous les formateurs, vous êtes des personnes avec un cœur énorme qui nous ont fait passer une semaine agréable en tout point de vue. Merci pour votre suivi.

Premières éditions des rencontres du Sport

Roxana Maracineanua inauguré en décembre une série de rencontres mensuelles avec des usagers du sport venus de tout le territoire. Cette initiative initiée par la ministre a pour objectif d’instaurer un lien direct avec différents acteurs du sport (sportifs de haut niveau, pratiquants, dirigeants, bénévoles, élus), des bénéficiaires des politiques publiques sportives en France afin de connaître leurs attentes, leurs besoins et leurs retours d’expérience.

Cette première rencontre réunissait 13 jeunes éducateurs et animateurs, en formation ou récemment diplômés venus de Trappes, du Gers ou encore du Tarn et Garonne, qui ont tous bénéficié du programme SESAME, un dispositif instauré par les ministères des Sports et de l’Education Nationale et de la Jeunesse qui permet d’accompagner les jeunes les plus défavorisés vers une qualification et un emploi dans les métiers du sport ou de l’animation.

Découvrez la vidéo :
https://www.sports.gouv.fr/accueil-du-site/actualites/article/Premiere-edition-des-Rencontres-du-sport-18562