bandeau imageDRDJSCS Normandie

DRDJSCS Normandie

Newsletter
Retour à la page d'accueil
>LE SERVICE CIVIQUE >Le service civique, c’est quoi >Le service civique, c’est quoi ?

Le service civique, c’est quoi ?

Article Le service civique, c’est quoi 11/05/2017

Le service civique, c’est quoi ?
C’est un engagement volontaire au service de la collectivité.
Il peut être effectué auprès d’associations ou de collectivités locales (mairies, communautés de communes, etc.) pour une période de 6 à 12 mois.

Les missions peuvent s’accomplir dans 9 champs d’action :

Solidarité
Santé
Culture et loisirs
Sport
Education pour tous
Environnement
Mémoire et Citoyenneté
Développement international et action humanitaire
Intervention d’urgence
Comment devenir volontaire ?
Le Service Civique s’adresse plus particulièrement aux jeunes de 16 à 25 ans de nationalité française, ressortissant de l’Union européenne ou justifiant d’un an de séjour continu en France.
Le Service Civique vous accueille quelque soit votre niveau d’études, de formation ou de qualification.
Vous pouvez accéder à l’ensemble des offres d’engagement et de volontariat sur le site national du service civique.

Comment accueillir un volontaire ?
De nombreuses associations et collectivités locales ont participé à la création du service civique et souhaitent s’engager pour accueillir des jeunes.
Si vous aussi vous souhaitez accueillir un ou plusieurs jeunes sur des missions de service civique, il vous faut faire une demande d’agrément à ce titre.
Au niveau local, l’agrément est délivré par le préfet de région ou son adjoint (DRDJSCS).
La demande se fait par dossier. Ce dossier est téléchargeable sur le site national du service civique.

Que votre structure soit d’envergure régionale ou départementale, votre dossier devra être envoyé à la DRDJSCS Normandie.

Pour faciliter le suivi du jeune en mission de service civique, vous pouvez utiliser le livret de compétences créé par l’ARML (Association Régionale des Missions Locales) et la Ligue de l’Enseignement :

Questions pratiques

L’expérience du service civique est valorisée dans le parcours de formation.

Une indemnité mensuelle comprise entre 440 et 540 € est versée au jeune par l’Etat qui finance également sa protection sociale (maladie, maternité, vieillesse, etc.).

Ses frais de repas et de transport peuvent être couverts soit par des prestations en nature (tickets repas, accès à un établissement de restauration collective…), soit par le versement d’une indemnité complémentaire de 100 € par mois, à la charge de la structure d’accueil.

Le jeune bénéficie d’une formation préalable à l’exercice de sa mission et d’un accompagnement durant sa réalisation.
Il doit également suivre une formation civique et citoyenne, partie intégrante de son service civique.

D’autres questions ? Rendez-vous sur le site internet du service civique (www.service-civique.gouv.fr) pour la foire aux questions des volontaires et celle des organismes.