bandeau imageDRDJSCS Normandie

DRDJSCS Normandie

Newsletter
Retour à la page d'accueil
>SPORT >Ethique et déontologie du Sport >Campagne AxAequo : Parfois l’égalité est une victoire !

Campagne AxAequo : Parfois l’égalité est une victoire !

Article Ethique et déontologie du Sport 19/03/2018

Il est temps ! Temps de casser les barrières, de changer les mentalités, de libérer la parole, de déconstruire les stéréotypes. Dans le sport comme dans la vie de tous les jours, des inégalités se manifestent encore trop souvent.

Il est temps ! Temps de casser les barrières, de changer les mentalités, de libérer la parole, de déconstruire les stéréotypes. Dans le sport comme dans la vie de tous les jours, des inégalités se manifestent encore trop souvent.
Or, le sport doit être un levier d’inclusion, pas d’exclusion. Les terrains de sport doivent être des sanctuaires dans lesquels chacun et chacune doit être libre de pratiquer, quels que soit la couleur de sa peau, son orientation sexuelle ou encore son handicap. Le sport doit être le fer de lance de l’égalité.
Championne, femme, maman, citoyenne, ces combats ont toujours été au cœur de mes engagements associatifs.
La ministre des Sports a souhaité que la lutte contre les discriminations soit l’un des objectifs majeurs de sa feuille.
Le ministère des Sports poursuit cette lutte de tous les instants contre toutes les formes de discriminations : racisme, homophobie, sexisme ou encore préjugés à l’encontre des personnes en situation de handicap. À travers ses missions et ses programmes, il œuvre pour sensibiliser mais aussi pour former l’ensemble de ses agents, les services déconcentrés ou encore les fédérations à promouvoir la lutte contre toutes les formes de discriminations dans le Sport.
Mais pour lutter contre les discriminations, il faut d’abord en parler. Car, en matière d’égalité, si l’on n’avance pas, on recule. Sans piqûres de rappel, on prend le risque de laisser la place à l’intolérance. Parler de respect, d’ouverture aux autres, c’est tout l’objet de cette campagne de communication. Cette campagne se veut inclusive, c’est pourquoi elle a été baptisée « EX ÆQUO, parfois l’égalité est une victoire » : certes, le sport peut être vécu comme une compétition, mais avant tout, il a une capacité formidable à rassembler autour de belles valeurs. Ce message sera incarné par de grandes sportives et de grands sportifs, ainsi que par un représentant du corps arbitral.
Le sport est l’affaire de toutes et tous. Quelles que soient les singularités de chacun, nous avons tous le droit de pratiquer une activité physique ou sportive. C’est aussi en répétant ces messages de tolérance que nous parviendrons à mobiliser trois millions de pratiquants supplémentaires, objectif fixé par le président de la République.
Notre pays est une grande Nation sportive. En témoignent l’obtention de l’organisation prochaine des Gay Games, de l’Euro féminin de handball, de la Coupe du monde féminine de football, de la Coupe du monde de rugby et, bien sûr, des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024. Ces grands événements devront être autant de fenêtres pour véhiculer des valeurs qui nous tiennent à cœur, et qui fondent notre République : liberté, égalité, fraternité.

Pour d’informations
http://www.sports.gouv.fr/prevention/incivilites-violences/ExAequo/article/Campagne-ExAequo

Liste des pièces-jointes