DRDJSCS Normandie

DRDJSCS Normandie

Newsletter
Retour à la page d'accueil
>SPORT >Réglementation et contrôle >Salle comble pour la journée régionale de prévention des accidents de plongée en Normandie

Salle comble pour la journée régionale de prévention des accidents de plongée en Normandie

Article SPORT 27/11/2018

Cette journée de prévention des accidents de plongée en milieu naturel a été construite par la DRDJSCS de Normandie (Plateforme juridique inspections contrôles – PJIC) en partenariat avec la Ligue des Pays Normands (pratiquants de plongée).
Elle s’inscrit dans le cadre d’un plan d’action global visant à réduire et prévenir les accidents de plongée en Normandie.

Cette journée de prévention des accidents de plongée en milieu naturel a été construite par la DRDJSCS de Normandie (Plateforme juridique inspections contrôles – PJIC) en partenariat avec la Ligue des Pays Normands (pratiquants de plongée).

Elle s’inscrit dans le cadre d’un plan d’action global visant à réduire et prévenir les accidents de plongée en Normandie.

Le plan d’action qui est une première en Normandie se décline en 5 axes forts :

-  formation des agents de l’Etat organisée en Normandie par la DRDJSCS, cette formation a aussi accueilli des agents d’autres régions limitrophes (Hauts de France, Ile de France)
-  constitution d’un réseau de partenaires (Etat/pratiquants) qui se connaissent et se reconnaissent
-  actions en interservices (intelligence collective)
-  actions de prévention
-  projet d’une simulation de déclenchement des secours en juin 2019.

Il est financé par le Ministère des sports.

La plateforme juridique inspections contrôles (PJIC) de la DRDJSCS de Normandie, pilotée par Laurence AGOSTINI, inspectrice de la Jeunesse et des Sports, est fortement engagée aux côtés des pratiquants et avec les professionnels et acteurs de terrain afin de garantir une bonne compréhension des enjeux de sécurité et l’implication des pratiquants dans la mise en œuvre de la chaine de secours.

L’ensemble des clubs de plongée normands (présidents de clubs, directeurs de plongée, pratiquants) ont répondu présents samedi 24 novembre 2018 à Houlgate. Plus de 120 acteurs ont participé à cette journée.

Cette participation témoigne d’une attente forte des différents acteurs de mieux prévenir les accidents de plongée.

Cette journée de prévention a, en effet, permis de mieux comprendre l’organisation de la chaine des secours ainsi que le fonctionnement et le rôle de chaque acteur.

Parmi les intervenants :

- Sylvie MOUYON-PORTE, Directrice Régionale et Départementale de la Jeunesse, des Sports et de le Cohésion sociale de Normandie

- Sébastien BOREL, Ministère des Sports

- Claire TRAVERSE porte-parole adjoint du Préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord, officier de communication régionale Manche-Mer du Nord,

- Cédric DE LA BROSSE, CROSS Jobourg (rôle du Cross et de la chaîne de secours)

- Philippe DAVID, président de la Ligue des pays Normands

- Vincent HEBERT, responsable formation aide médicale en mer, Médicalisation en milieu périlleux, SCMM, Groupe hospitalier du Havre

- Stéphane LEGENDRE, Médecin au SMUR maritime Manche mer du Nord et Médecin hyperbare au Caisson hyperbare de l’Hôpital R. Poincaré de Garches

- Guillaume LE BLAY, Médecin fédéral, moniteur de la FFESSM et Franck SARFATI, directeur de plongée à Caen Plongée

- Jean-Yves DORIS, Médecin, Président de la commission médicale et de prévention de la Ligue des Pays Normands

- Richard FARIZON, Président du comité départemental de plongée du Calvados
- Yannick LAMENT, Commandant de la brigade nautique côtière de Ouistreham, plongeur TIS-OPJ-PEG

- et Maxime PESNEL, conseiller d’animation sportive, Direction départementale de la cohésion sociale du Calvados

Pour animer la journée, Bruno CHANDAVOINE, conseiller d’animation sportive à la DRDJSCS Normandie.

Le matin, chaque acteur de la chaîne a présenté le rôle qui est le sien. Des échanges entre la salle et les intervenants ont permis de partager des constats ou encore de clarifier la question des accidents immérités (physio-pathologie de l’accident).

Depuis 2017, 11 accidents de plongée ont lieu en Normandie avec 4 décès. Des victimes sont restées paralysées. L’objectif est que la pratique de cette activité de loisir en pleine nature se passe dans les meilleures conditions possibles avec un accent fort sur la prévention, l’information des pratiquants, des clubs et une meilleure coordination des acteurs.

Parmi les bonnes pratiques : il est essentiel que les directeurs de plongée signalent leur plongée au CROSS en indiquant lors de chaque plongée : l’heure de mise à l’eau de la palanquée, le nombre de plongeurs, la durée de la plongée, la profondeur.

L’après-midi était consacrée à des ateliers thématiques où les participants pouvaient échanger, poser des questions. 7 ateliers leur ont été proposés :

- Mise en situation d’un accident de décompression (jeux de rôles) : alerte/mise en œuvre de la chaîne des secours/régulation
-  Le facteur humain dans la gestion de l’accident de plongée (prévention/anticipation)
-  L’action du Directeur de plongée (DP) : son rôle face à l’accident de plongée
-  Comment s’adapter aux particularités de la plongée en Normandie
-  La prise en charge initiale d’un accident de plongée, le point de vue médical
-  Réflexion sur la prévention et la prise en charge des accidents de plongée
-  Les valeurs de la FFESSM : hygiène de vie et fondamentaux de la plongée
-  Missions et moyens de la SNSM (stand)

La journée du 24 novembre donnera lieu à un film qui reprendra les principaux messages de prévention. Ce film sera diffusable en Normandie (relayé par la ligue et les comités départementaux lors de chaque réunion) mais aussi sur l’ensemble du territoire français.

---
C’est dans cette dynamique que la PJIC avait déjà organisé une première réunion le 28 septembre 2018 avec l’ensemble des partenaires, la Ligue, les comités départementaux et les services de l’Etat concernés afin de susciter une réflexion, inviter au débat, co-construire cette action et accentuer la communication entre les pratiquants de plongée et les services de l’Etat.

La DRDJSCS tient à remercier tout particulièrement les partenaires et intervenants pour leur implication dans cette journée de prévention. Remerciements aussi aux bénévoles associatifs qui font vivre les clubs et le tissu associatif normand. La DRDJSCS n’oublie pas non plus ceux qui engagent leur vie pour secourir en mer.